Une dernière journée de course réussie pour les Championnats de Foil des Caraïbes

By Margot Mesnard (press writer of the Caribbean Foiling Championships)


C’est un tour de force pour les Championnats de foiling des Caraïbes après 3 jours de course en kitefoil et windfoil, malgré des conditions de vent léger inhabituelles. Les concurrents des îles avoisinantes des Caraïbes et de l'étranger ont pu montrer leur niveau en foil, mettant en évidence les compétences prometteuses des plus jeunes qui concouraient dans la même catégorie que les adultes.


En ce dimanche matin ensoleillé, l'officier de course a fait le briefing de sécurité de la journée, un peu après l'heure prévue afin de permettre aux concurrents de se détendre et de récupérer après la soirée mouvementée de la veille. Il y a 10 nœuds de vent établis sur la Baie Orientale, et le parcours de la course reste le même que le jour précédent: un parcours de slalom sprint entre 3 bouées réparties dans la baie. Avec un vent faible, le spot de course était très plat et brillant de la couleur turquoise typique de la Baie Orientale.


La course est lancée pour les kitefoilers professionnels. Emmanuel Demanez de Wind Adventures est content de voir que les compétiteurs gardent un bon esprit et sont prêts à essayer de concourir même par un vent léger, ce qui est très rare pour cette période de l'année. Quatre courses de 2 tours chacune sont évaluées par le comité de course. Quelques concurrents n'a pas pu terminer le dernier tour de course en raison du vent qui tombait. Deux compétiteurs inscrits en catégorie loisir, Cora Maziere et Matthias Heierli, ont fait la course parmi les professionnels afin d'essayer de marquer le plus de points possible.


Le foil est un sport rapide. Alors que les concurrents se concentrent sur la course et décident de l'angle des virages qu'ils souhaitent effectuer, les supporters ne peuvent entendre que le sifflement rapide produit par le foil glissant sur l'eau. Chaque course est terminée en moins de 10 minutes selon la taille de l’aile et les choix de virage effectués par chaque coureur. Le temps le plus rapide des deux tours du parcours enregistré a été de 6 minutes, réalisé par l'athlète professionnel de 17 ans Tiger Tyson d'Antigua. Sa vitesse de pointe a été de 51 kilomètres (28 nœuds), le plaçant comme une étoile montante dans le monde du kitefoil dans les Caraïbes.


Lors d'une cérémonie de remise des prix festive, la foule acclame Tiger Tyson arrivé en tête, Olivier Blotière de Martinique en deuxième place et Loïc Brismontier de Guadeloupe troisième. Satisfait de sa course, il explique: «C'était très léger car je n'avais qu'une aile de 15 m² et certains concurrents en avaient une de 20 m². J'ai vraiment apprécié le parcours de la course car il faut une bonne stratégie pour se rendre sur la ligne de départ et contourner les bouées. Cela peut faire une grande différence. "


Cependant, après 3 jours de vent léger, certains compétiteurs qui n'ont pas pu concourir ont été un peu déçus. Stan Rodriguez, un foileur local de Saint-Martin laisse échapper sa frustration: «Je me suis entraîné tous les jours pour ces championnats et ce n'est jamais arrivé en 20 ans d'avoir moins de 10 nœuds de vent ici au mois de février.» Le juge de course expérimenté, Sacha Daunar, originaire de la Fédération Française de Voile de Guadeloupe, déclare: «Quand il y a du vent léger, il faut trouver des solutions et essayer d'attendre les meilleures conditions de vent possibles pour lancer une course afin que les coureurs puissent gagner des points officiels et évoluer dans le classement international. Dans ces conditions, la seule chose à faire est d'être patient. "


Les windfoilers n'ont pas eu assez de vent pour concourir ce dimanche, mais ont aimé participer aux championnats. Bruno Kancel de Guadeloupe qui est arrivé premier après la course de vendredi autour de Tintamarre dit: «J'essaie de faire en sorte que plus de petits événements se produisent en Guadeloupe, et avec son côté officiel, le Championnat de foil des Caraïbes est le format parfait». Eliott Pierre-Heym de Saint-Martin, âgé de moins de 18 ans et arrivé en troisième position en windfoil, s’exclame: «J’ai hâte de recommencer l’année prochaine !».


Les organisateurs, Sacha van der Wouden et Maxim van den Pol, sont reconnaissants envers les sponsors et les supporters de les avoir aidé à organiser cette première édition des Championnats de foil des Caraïbes. Ils remercient les personnes qui ont contribué à la logistique et à la sécurité, les bénévoles, les concurrents venant de différentes îles et enfin le comité de course. Ils sont convaincus que cet événement est bon pour l'île de Saint-Martin, car la dernière compétition de kitesurf avait eu lieu il y a 3 ans et n'était pas spécifiquement dédié au foil, qui est un sport en pleine croissance et passionnant, et sera inclus pour la première fois dans les Jeux Olympiques de Paris en 2024.


Final Results

Picture by Caribbean Foiling Championships: Overall winner of the Kitefoil Pro Class (Tiger Tyson)

Les Championnats de Foil des Caraïbes lancent leur première édition en 2020, du 21 au 23 février. Ce nouvel événement innovant offrira trois jours de course aux foileurs en kite / windsurf, à la fois en catégorie professionnelle et en loisirs ! Balayée par les alizés, bordée d’eaux cristallines et ensoleillée au quotidien, cette île paradisiaque est le cadre idéal pour cet événement unique. Unique en tous points, et le tout premier grand événement de foil dans les Caraïbes !


Sponsors: Wind Adventures,Thirty Zero Thirty Two, Les Plages d’Orient Bay, Kia-Soremar, L’Express, Dauphin Télécom, Surf Ace, New Vision, Duotone, Trakx Design, Red Bull, Sint Maarten Nectar, World of Windsurf, Gelateria Milano, Windfoil Zone.

Don't miss a thing! Join our mailing list today!

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon